Difficile de sortir du cliché quand on parle de surf à ces potes non pratiquants, surtout avec l’image qu’il dégage en France, car il faut bien l’avouer, le pratiquant grand publique des sports dit « alternatifs » chez nous laisse à désirer sur sa crédibilitée mais bon tant qu’il s’amuse, à la rigueur,on peut s’en battre les c*uilles de savoir si il s’est renseigné sur le faite que son hobbie n’ai pas été fondé sur des bases de performances,confrontations et élection du mâle le plus fort..Bref tous ça pour dire que Anthony Harouet est français, originaire de l’ile de la Réunion, il vit désormais à Anglet, a une petite famille et est ce que l’on peut appeler un « soul surfer », un terme encore bien abstrait que je définirais juste par le faite que ce soit quelqu’un qui kiffe, tout simplement.
Il surf majoritairement des singles (planche à une dérive) et des alaias (bout de bois),pourquoi j’en parle, parce que ce mec me vend du rêve, il vit dans son monde bien que ce soit le même que nous le sien à l’air beaucoup plus fun (quoi que en faite je ne pense vraiment pas avoir à me plaindre),la trentaine passé il est aussi enthousiaste qu’un kid hyperactif de 12 ans qu’on aimerait mettre sous perfusion au Ritalin, et en plus de tous ça, il gagne sa vie comme: mannequin.
Voici une petite edit d’un de ses trips en « slobard » en Indonesie et une autre de son été, filmé surement majoritairement par sa copine depuis la plage.
Enjoy et ne me dites pas que ce mec ne vous aura pas fait un peu rêver l’espace d’un instant,bande de petits mythos: