En faite ce qui me dérange avec le snowboard c’est quand je vois l’image que les gens que je connais qui ne le pratique pas en ont, plus particulièrement la jeune population (les 15/30 ans) et encore plus précisément les skateurs élitistes, les pseudos artistes de la capitale et les meufs huppée que j’aimerais serrer..
Je n’ai rien contre les gens qui se sappent en vêtements techniques fluo en goretex, c’est même tout à fait logique dans un élément humide comme la neige, encore moins contre le nouveau tricks qui fait polémique qu’es le triple cork, moi ça ne me met pas la nausée ce genre de trucs, c’est cool que le sport évolue et ça doit être quand même marrant de passer la tête en bas 3 fois, bien que je n’aurais jamais le niveau et les couilles d’essayer ce genre de galipettes..Mais je dois bien avouer qu’à défaut d’avoir essayer de ne pas trop sucer cette marque je me suis quand même fait enculer sous GHB par leur marketing car je suis assez heureux de voir Comune exister, leurs riders s’habillent de la même manière au quotidien qu’a la montagne avec des vêtements de couleurs sobre, ils semblent libre de faire leur trucs dans leur coin, tweaks à mort de simple grabs et l’esthétique qu’ils véhiculent me convient pleinement, bref voici un texte beaucoup trop long pour dire que ce podcast me plait beaucoup et me permet d’assumer d’être un snowboarder avec les populations préalablement citée: