Les powerchords, les larsens, la distorsion et la consommation abusive de drogues restes une des bases les plus solide du rock n roll et ce depuis ces 50 dernières années/ TY SEGALL.

Publicités