Petite interlude musicale fait avec la guitare de mon cher et tendre colocataire.
Pour le clip j’ai utilisé les footages d’un court métrage à l’origine en couleur et sur un espèce de son de dance-électro merdique (du type qui domine le monde et les clubs de bords de plages) une vrai saloperie capable de devenir un hit sur n’importe quel radio francophone…

J’aime assez le contraste violence/calme entre les images et le son mais ça ne tiens qu’à moi.

Do it Yourself and lo-fi rules: